Est-ce que tu l’aimes ton corps?

Pour commencer, j’aimerai vous parler du rapport que nous entretenons avec notre corps. À travers mes séances, j’ai à cœur de vous sensibiliser sur ce sujet en vous incitant à vous reconnecter à votre corps.

Il faut reconnaître que, dans notre société, le culte de la beauté est alimenté en permanence.

À moins, d’habiter dans une grotte, il est difficile de ne pas être interpellé. Soit par des suggestions ou encore produits miracles pour rendre notre corps plus mince, plus ferme, plus joli et surtout toujours plus réduit à des normes aussi obsolètes qu’affligeantes !

Une fois que l’on prend conscience de notre corps, de ses capacités et de ses limites, il arrive, dans un premier temps, que nous le rejetions.

Il y a peu de temps, une amie me confiait vouloir perdre une dizaine de kilos.

Quand je lui ai demandé pourquoi elle m’a répondu :  Que son corps ne reflétait pas un trait de caractère qu’elle possédait et qu’elle voulait mettre en avant.

J’ai continué en lui demandant, si elle pensait sincèrement qu’avec 10 kg de moins, cela allait tout changer ?

Si la qualité allait sauter aux yeux de tous ?

Silence

Instant précieux

Lieu de rencontre avec la prise de conscience

Le rapport au corps est un sujet complexe, personnel et parfois douloureux.

Correspondre à des normes est souvent motivé par le fait d’être accepté, de se fondre dans la masse et éviter d’être montré du doigt.

Malheureusement, parfois, cela ne se fait pas sans un certain mal-être.

Cela a du sens si l’impulsion vient de l’intérieur, il y a un obstacle de plus si elle vient de l’extérieur.

Vouloir perdre du poids pour se sentir mieux dans sa peau d’accord ! Mais pourquoi contraindre le corps à entamer une perte de poids, plutôt que de l’accepter…

Tel qu’il est ici et maintenant ?

Ensuite, seulement, nous pourrons réfléchir à de nouvelles routines pour atteindre notre objectif.

En bref, notre corps est notre véhicule, pour toute une vie.

Il est à la fois celui grâce à qui nous pouvons vivre des expériences, mais aussi le témoin de ce que nous vivons.

Je n’ai pas grandi en m’acceptant de tout mon être. C’est selon moi, un long chemin ou l’acceptation côtoie le jugement et le regard des autres.

Aujourd’hui encore, il m’arrive d’avoir des pensées négatives sur certaines parties de mon corps. Puis je me rappelle tout ce qu’il a traversé, je me rappelle aussi que je suis face à un choix :

me dénigrer et par conséquent renouer avec une certaine souffrance ou alors m’accepter avec mes imperfections.

Notre corps en dit beaucoup sur nous, il offre une direction ou encore des indices sur nos blessures.

Dans mes séances, en observant la respiration, l’ouverture des épaules, des hanches, le centre, la façon dont les pieds prennent appui dans le sol, j’ai déjà beaucoup d’informations.

Ensuite, le Yoga fait le reste.

Il dénoue les blocages et vous connecte à votre véhicule.

Notre corps est le conteur de notre histoire.

En conclusion, prenons-en soin afin qu’il nous emmène le plus loin possible.

Clémence

  1. Marya - 28/05/2021 00:09
  2. Très vrai Aimons nous et respectons nous; immense Merci Clémence 
    ,

Vous devez-être connecté pour ajouter un commentaire.