cropped-logo_petit.jpg

YogaByClem

Cours de yoga à domicile

La musique est précieuse dans notre pratique

🌸 J’ai envie de vous parler de l’importance de la musique dans mes séances.

Aussi loin que je me souvienne, j’ai toujours aimé écouter de la musique.

Vous le savez sûrement, dans mes cours, la pratique se fait en musique.

🖐 Par contre, il ne s’agit pas de lancer une playlist et de donner le cours.
Il ne s’agit pas de mettre la musique et de l’ignorer jusqu’à la fin… Non, vous me voyez souvent avec mon téléphone, à baisser le volume ou le monter à chaque changement de cycle ou de postures.

Lorsque j’ai débuté ma première formation de professeur de yoga, je me souviens que la prof insistait sur le fait que la musique était LA première voix de la séance.
La nôtre, la seconde !

Elle nous répétait qu’il fallait guider, accompagner les élèves en transmettant un cours, mais avant tout faire le DJ et veiller à ce que le son soit constamment adapté à la posture.

Si vous saviez comme ça me semblait impossible.

Je me souviens lui avoir envoyé mes premiers devoirs avec des playlists plutôt médiocres… Hum… ensuite, il fallait accueillir ses retours, aïe aïe aïe, ça piquait !

👂 Pour faire simple, je n’avais pas l’oreille musicale et surtout, je ne comprenais pas comment trouver la musique adaptée à la posture.

Et puis… j’ai pratiqué, encore et toujours.

J’ai écouté beaucoup, beaucoup de musique.
Il y a aussi eu un travail de lâcher prise, d’accueil, il fallait revenir au corps.

🎶 Écouter le son, mais surtout sentir ce qu’il provoque en moi, dérouler le tapis et laisser la posture émerger.
Ce fût un énorme apprentissage pour moi.

✨️ Il a fallu que je me trompe, souvent, que je recommence des playlists entières jusqu’à ce que ce soit cohérent, juste et organique à pratiquer ✨️

J’écoute toujours beaucoup de musique, seule ou en famille, en dehors du tapis, en faisant la cuisine, etc… quand la musique me touche, je me surprends toujours à lâcher un: ” Oh lala, mais c’est trop bon ça, c’est qui ?!!” Dans ces moments-là, j’arrête tout, j’écoute et j’observe ce que ça provoque à l’intérieur.

Aujourd’hui, je suis heureuse quand à la fin de la séance, les élèves me demandent de partager ma playlist et qu’ils me disant :

 ” C’était quoi le son quand nous étions en Guerrier 1 ?”

🌸 Je reviens de tellement loin que je savoure ce genre de moment, vraiment ❣️
Alors si vous souhaitez pratiquer avec moi, sachez que la musique n’est pas secondaire, chaque playlist est unique et précieuse, elle nous encourage à plonger dans l’expérience du moment présent. ✨️

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *